Les marais

marais-saint-pierre-oleron

Situés à l’est et au centre de la commune, ces anciennes salines, haut lieu de la production de sel au Moyen-Age, sont sous la protection du conservatoire du littoral. Ces 1500 hectares de marais laissés à l‘état sauvage sont un sanctuaire pour la faune et la flore. Ce site atypique est un endroit privilégié pour observer les oiseaux migrateurs qui s’y reposent.
Le chenal de La Perrotine, creusé de main d’homme, relie Saint-Pierre d’Oléron, au centre des terres à la mer. Il débouche à Boyardville et alimente tout le système hydraulique de la zone. Soumis à l’influence des marées, il est idéal pour certaines activités nautiques tel le stand-up paddle.
Un sentier de randonnée balisé et une piste cyclable traversent ces paysages et permettent de découvrir l’une des facettes de cette île où la terre et la mer s’entrelacent.

Les commentaires sont fermés